Analytique RH : quelles prédictions pour 2018 ?

Publié par | septembre 16, 2016 | Tendances RH | No Comments

Ces dernières années, les services Ressources Humaines se sont fortement digitalisés avec l’adoption de SIRH permettant de centraliser, hiérarchiser et historier les informations relatives à leurs Ressources Humaines. Malgré tout, cette véritable mine de données est bien souvent exploitée dans l’unique but de piloter les Ressources Humaines sur le plan opérationnel. Gestion des temps et des activités, paie, gestion des compétences, des formations … s’il est évident que ce sont des processus primordiaux pour une entreprise, un aspect est souvent oublié : l’analytique.

Les DRH prennent pourtant conscience de l’importance d’analyser et d’exploiter les données récoltées dans leur SIRH puisque, selon une étude Markess, 90% des DRH interrogés estiment que c’est un sujet important.

Pourquoi faire de l’analyse RH prédictive ?

L’analytique RH est l’atout qui fera la différence entre une entreprise pilotant ses RH au jour le jour et une entreprise souhaitant engager une véritable politique de Ressources Humaines en anticipant sur les court, moyen et long termes les tendances et les enjeux futurs liés à ses collaborateurs.

L’environnement étant de plus en plus complexe et le nombre de données stockées de plus en plus important, il est primordial que les données RH ne soient pas seulement recoupées entre elles mais le soient également avec des données externes afin de livrer des prédictions encore plus complètes.

S’il est vrai que, concernant la problématique d’analytique RH, les entreprises ont une perception axée sur la gestion des talents, cette dernière ne s’arrête pas qu’à ce périmètre.
Certes, un outil d’analytique RH permettra à l’entreprise d’anticiper le recrutement, de mieux fixer les besoins en formations ou encore d’adapter plus efficacement sa politique de rémunération. Néanmoins, l’analytique RH doit s’étendre au-delà de la gestion des talents : planification des ressources, contrôle de gestion sociale ou encore gestion de la pénibilité…

Les outils d’analyse RH viennent en renfort

Alors comment les DRH peuvent-ils se faire aider dans leur volonté de développer l’analytique et le prédictif RH au sein de leurs sociétés ? Certains privilégieront les outils de reporting ou même des tableurs, mais « cela passe par investir dans des solutions autres » selon Hélène Mouiche, Analyste Senior chez Markess.

Sur le marché des logiciels analytiques RH, HR Path vient en aide aux DRH avec son outil d’analyse et de pilotage BiHRdy. Compatible avec tout type de SIRH, BiHRdy permet, d’une part d’analyser structurellement les Ressources Humaines de l’entreprise, et, d’autre part, de faire du prédictif sur le turnover, la mobilité, ou encore la rémunération.
BiHRdy peut mesurer l’impact des actions de formation auprès de la force de vente, la pertinence du plan de rémunération face à la concurrence et au marché, le pourcentage de femmes dans les équipes de management, le coût du turn-over, ou bien encore le délai moyen d’un recrutement dans l’entreprise, etc.

Commander l’étude complète sur le site Markess : www.markess.fr