Contact Us
+33 (0) 153 622 214

Search here:

La révolution du Cloud : bien se préparer pour éviter les surprises

Home > Actualités RH  > La révolution du Cloud : bien se préparer pour éviter les surprises

Dans une récente étude, Forrester prévoit une période d’hypercroissance dans le cloud. Le cabinet d’étude estime que, pour le seul cloud public, les dépenses vont passer de 91 milliards de dollars en 2015 à 191 milliards de dollars en 2020. La majeure partie de cette croissance reviendra aux applications cloud en mode SaaS, le logiciel en tant que service, suivie par les dépenses pour les déploiements de la plate-forme (PaaS) et des infrastructures (IaaS).

Le mode SaaS

cloudRépondant à la logique « ATAWAD » : Any Time Any Where Any Device (N’importe quand, n’importe où et avec n’importe quel périphérique), le mode SaaS permet à une entreprise d’externaliser intégralement un aspect de son système d’information (messagerie, sécurité…) et de l’assimiler à un coût de fonctionnement plutôt qu’à un investissement.

C’est dans ce sens que l’on parle d’une révolution économique, car contrairement au mode ‘on-Premise’, les clients ne paient pas de licence d’utilisation pour une version, mais utilisent le logiciel en ligne en payant un abonnement récurrent. Il s’agit d’un service « on-demand » où l’on paie à la consommation. Les frais d’investissement deviennent donc des frais d’exploitation.

Cependant la tendance réelle aujourd’hui est à l’hybridation, car tout ne peut pas basculer dans le Cloud (grands projets d’envergure sur des années, réglementation stricte…) . La forme hybride du cloud consiste à combiner le système d’information existant aux nouvelles applications développées dans le cloud, et ainsi accéder aux données de son Système d’Information.

Par ailleurs, le mode SaaS, malgré des promesses alléchantes (flexibilité, évolutivité, mise en commun des ressources, service mesuré ) peut très souvent générés des coûts cachés, notamment une sous-évaluation des frais d’intégration des applications au SI, dû généralement à un manque de préparation du projet. Le cloud est bien présent, mais il lui reste du chemin à parcourir devant le récent phénomène de « Cloud Hangover » (étude du cabinet Vanson Bourne) qui annonce 90% des entreprises en France confrontées à des coûts non planifiées pour le fonctionnement de leur Cloud.

[button color= »Accent-Color »size= »large » url= »http://www.hr-path.com/fr/nous-contacter/ » text= »Pour en savoir plus, contactez nos experts »]