HR Path
Tour Montparnasse, étage 41
33 avenue du Maine
75015 PARIS
FRANCE

+33 (0) 153 622 214

Search here:
 

Le SIRH des ETI dans le secteur public

Michel Bridier, Responsable du secteur public – SIRH Virtualia chez HR Path Software, nous parle des grandes tendances sur le marché SIRH des ETI du secteur public.

 

Aujourd’hui, quelle est la situation du secteur public en matière de SIRH ?

Actuellement, de nombreux éditeurs proposent une offre très variée sur des positionnements métiers différents. On observe des SIRH globaux qui revendiquent de savoir tout faire. Ils adressent toute la demande (RH ; paie, gestion des temps, des compétences, des effectifs, de la formation, etc…). On observe également des offres au contraire très spécialisées s’adressant ainsi exclusivement à des niches fonctionnelles (best of breed). Cela va de la gestion de compétences, de la formation, du recrutement en passant par la dématérialisation des entretiens professionnels. On constatera cette variété de l’offre au prochain Salon Solutions RH du mois de mars à la porte de Versailles.

Pourquoi le secteur public a-t-il intérêt à se lancer dans le bain de modernisation des fonctions RH ?

Les budgets diminuent pour les collectivités et les établissements publics. Ce phénomène est national. Cela a un impact énorme sur les ressources humaines car la masse salariale des personnels est une composante majeure de leur budget de fonctionnement (entre 70 à 80%). Il devient impératif de trouver une solution à cette réduction des ressources. Les effectifs en activité doivent être redéployés, requalifiés, voir non renouvelés pour bons nombres de CDD.

Quelles recettes les ETI doivent adopter pour moderniser leurs SIRH ?

Ils doivent commencer par s’équiper, aujourd’hui ils sont loin de l’être de manière satisfaisante, particulièrement dans les Etablissements de Taille Intermédiaire (ETI aux effectifs compris entre 50 et 1000 agents). Ce sous-équipement est constaté par tous les cabinets d’études et de conseil spécialisés dans le secteur. S’équiper c’est moderniser son SIRH en dématérialisant l’ensemble des processus de gestion, à disposition des agents et de leur encadrement.

Comment donner une dimension digitale à la fonction RH dans le secteur public ?

Il s’agit avant tout de développer les outils numériques proposés aux agents (congés, horaires, frais de mission, entretiens professionnels, suivi de l’activité…). L’autre aspect qui va de pair, c’est celui des e-processus proposés à l’encadrement. Le talon d’Achille des RH au sein des ETI dans le secteur public, c’est la faiblesse de leur encadrement et des moyens mis à sa disposition. Cette modernisation doit permettre aux managers de maitriser le suivi des effectifs qu’ils encadrent. De mon point de vue, c’est l’axe primordial à développer.

Quel constat donner aujourd’hui pour les ETI dans le secteur public en matière de RH ?

La clientèle des ETI du secteur public est actuellement en « mauvaise posture » pour plusieurs raisons.

  • Sa gestion des RH doit faire face à des effectifs bien souvent démobilisés car bien mal encadrés et donc absents. L’absentéisme dans les collectivités notamment, a fait l’objet de nombreux articles dans la presse nationale (plus de 45 jours de congés / an à la mairie de Paris, 39 jours d’absence /an et par agent à Montpellier en 2016,…). On prendra aussi pour exemple le département des Alpes-Maritimes et la récente négociation pour une baisse du nombre de journées RTT en contrepartie du maintien de l’emploi de ses effectifs. ( …)
  • Ses budgets fondent du fait de la baisse des dotations de l’Etat.
  • La gestion des RH dans le secteur public est confrontée à de nombreux textes de loi, qu’il s’agisse du statut des titulaires de la fonction publique, que des textes régissant les contrats de droit public et de droit privé. Maîtriser cette complexité juridique suppose une requalification constante et régulière des gestionnaires des services RH. Cette complexité des règlementations contraint également les éditeurs à se recentrer sur leurs cœurs de métiers et non pas à se diversifier.

En parallèle, et toujours pour des questions de réduction des coûts la tendance nationale est aux fusions d’établissements : fusion des régions, regroupement de collectivités au sein de communautés d’agglomération, fusions d’établissements publics sous tutelle des ministères (exemple : l’Agence française pour la biodiversité).

Ces deux mouvements initient aujourd’hui une phase de renouvellement des offres SIRH, surtout dans les collectivités publiques.

 

A propos de VIRTUALIA :

Membre du groupe HR Path, VIRTUALIA propose une solution de gestion des Ressources Humaines standard, ergonomique et intuitive, centrée sur l’utilisateur et dédiée au secteur public. Pionnier sur son marché, elle accompagne plus de 250 clients depuis plus de 25 ans maintenant.

Avec VIRTUALIA, HR Path Software renforce son positionnement dans l’édition de logiciel RH pour devenir leader sur ce marché en France et une référence sur le plan mondial.