HR Path
Tour Montparnasse, étage 41
33 avenue du Maine
75015 PARIS
FRANCE

+33 (0) 153 622 214

Search here:

Next 40 : la sélection des entreprises les plus prometteuses de la French Tech

HR Path a récemment été nommé dans la première édition du Next40. Le Next40 est une sélection annuelle de 40 jeunes sociétés françaises les plus prometteuses, déterminée sur la base des levées de fonds et de critères comme la croissance et le chiffre d’affaires. Cet indice accompagne la French Tech à l’international et valorise les entreprises au plus fort potentiel de développement ; la sélection 2019 du Next 40 a été dévoilée par Cédric O, Secrétaire d’Etat en charge du Numérique, lors du France Digitale Day 2019.

Qui sont ces entreprises et que représentent-elles pour la French Tech ?

Qui sont-elles ?

Ce sont les futurs champions de l’économie française. On retrouve notamment dans la sélection des pionniers du Digital, des licornes valorisées pour certaines à plus d’un milliard d’euros, mais aussi d’autres entreprises intermédiaires qui se sont largement démarquées ces 3 dernières années. C’est le cas de HR Path, dont les levées de fonds dépassent les 100 millions d’euros en 2019.

Pourquoi cette sélection ?

Le Pacte Productif 2025 a placé le numérique comme l’un des secteurs prioritaires. Celui-ci prévoit de répondre aux besoins de recrutement des start-up françaises. L’accompagnement à la croissance des Next 40 représente un enjeu réel pour la création d’emplois : on en attend plus de 25 000 dans les 12 prochains mois. D’autre part, le président français a annoncé différentes mesures en faveur de l’investissement : l’objectif est fixé à 25 licornes d’ici 2025 tandis qu’on en dénombre 7 à ce jour.

De quoi vont-elles bénéficier ?

Dans la sélection du Next 40, il n’y a pas de restriction relative au secteur et aucune des entreprises n’est cotée en Bourse. En revanche, la French Tech représente en 2019 « l’un des écosystèmes technologiques les plus dynamiques du monde. » (Cédric O, Secrétaire d’Etat en charge du Numérique). Le Next 40 est donc selon le gouvernement « un levier de visibilité à l’international » qui permettrait d’accélérer la croissance des entreprises nommées. Celles-ci doivent bénéficier « d’un soutien des autorités publiques, d’une promotion internationale et d’un accompagnement médiatique » ainsi que de services dédiés (Urssaf, Cnil, Douanes, INPI…).