Contact Us
+33 (0) 153 622 214

Search here:

Pour plus d’un tiers des entreprises familiales, la « guerre des talents » constitue un défi majeur

Home > Actualités RH  > Pour plus d’un tiers des entreprises familiales, la « guerre des talents » constitue un défi majeur

Selon la 5ème édition du baromètre européen des entreprises familiales*, la « guerre des talents » est identifiée comme l’une des trois principales difficultés des entreprises familiales (37 %), à égalité avec l’instabilité politique (37 %) et la concurrence accrue (36 %).

L’humain et l’innovation constituent l’un des plus importants moteurs de la réussite des entreprises familiales. L’importance croissante de ces deux facteurs de réussite explique le niveau élevé de dépenses d’investissement qui leur sont dédiées. Si les grandes priorités des entreprises familiales restent assez logiquement celles de la rentabilité et du chiffre d’affaires (respectivement 57 et 34 % des réponses), l’innovation se taille une part de choix sur le podium de 2016 : elle est citée par 25 % des répondants comme la 3ème priorité identifiée pour leur entreprise. Elle est suivie de près par l’internationalisation et la recherche de talents.

Ce dernier point a gagné en importance au cours des quatre dernières éditions du baromètre. En 2013, elle ne figurait pas parmi leurs cinq principales sources d’inquiétude. Cette course aux talents constitue véritablement en 2016 le plus grand défi des entreprises familiales.

Les dirigeants d’entreprises familiales savent que l’humain est leur principal atout. Pour dénicher et retenir les talents, ils consacrent une part significative de leurs dépenses aux nouvelles embauches et à la formation.

Les performances futures des entreprises, et notamment celles des plus petites d’entre elles, pourraient en effet être affectées par leur difficulté à attirer des talents. Parmi les répondants indiquant avoir un plan d’investissement (73 %), les investissements menés en faveur du recrutement et de la formation arrivent en 3ème position (47 %).

> Télécharger cette étude (PDF)

*Mené conjointement par KPMG et European Family Businesses, ce baromètre mesure les niveaux de confiance des entreprises familiales à travers l’Europe, sur la base d’une enquête menée entre le 1er mai et le 30 juin 2016.