Contact Us
+33 (0) 153 622 214

Search here:
 

Quels sont les grands enjeux des entreprises de croissance ?

Home > Actualités RH  > Quels sont les grands enjeux des entreprises de croissance ?

En 17 ans d’existence, HR Path est devenu le leader français des solutions en Ressources Humaines. François Boulet, dirigeant et co-fondateur du Groupe donne la recette de cette réussite et les enjeux à venir dans la poursuite de cette croissance.

 

Quelles sont les fonctions RH que HR Path intègre dans son dispositif ?

Nous sommes spécialisés dans le conseil en systèmes d’informations pour les Ressources Humaines (SIRH). Au total, c’est quatre métiers que nous avons intégré dans notre dispositif. Le Conseil Métier RH destiné à conseiller et accompagner les entreprises dans leurs process en ressources humaines et sur la vision globale de l’entreprise. Notre seconde fonction, c’est l’implémentation de SIRH avec des logiciels comme HR Access, Pléiades, Oracle, Sage, Sage, SAP, SuccessFactors, Talentsoft et Workday. L’externalisation de la paie et du SIRH de nos clients est aussi l’une de nos expertises, tout comme l’édition de logiciels RH comme BiHRdy, Virtualia, GEEF et Pandore.

L’entreprise en a fait du chemin en 17 ans, comment percevez-vous tout ce qui a été entrepris ?

Comme je dis, nous sommes toujours le petit ou le grand de quelqu’un. Ce qu’on a fait en 17 ans on en est très fier mais quelque part, nous sommes conscients que la route est encore longue. Nous avons énormément de challenges devant nous notamment avec notre internationalisation. L’objectif pour le Groupe est d’être en mesure d’exercer ses quatre métiers dans l’ensemble des pays où nous sommes présents. 

La politique RH à adopter selon les générations est parfois très complexe mais les entreprises ont besoin de la jeunesse, comment s’y prendre pour les intégrer le mieux possible ?

On note aujourd’hui un choc générationnel entre la génération Y et Z. La génération Y c’est un peu celle du conflit, particulièrement difficile à manager. C’est une génération qui n’est pas du tout intéressée par l’argent par exemple. Par contre la génération Z qui va suivre s’annonce déjà différente et très particulière. Les parents de cette génération qui ont la cinquantaine sont des gros bosseurs, particulièrement inquiets car ils ont connu les crises, le chômage etc…Ce choc générationnel va faire passer le travail en priorité de la nouvelle génération Z a contrario du bien-être primordial pour la génération Y. Ce sont deux manières de voir les choses qui conduisent les RH à adopter des attitudes différentes.

La croissance n’est pas toujours facilitée par la conjoncture extérieure aux entreprises, quels sont selon vous ses principaux freins ?

Pour ma part, je suis totalement Macron-compatible, il faut continuer à réformer le droit du travail pour permettre davantage de souplesse. L’ordonnance du mois de septembre est déjà une très bonne chose pour libérer le travail. Les petites entreprises sont trop souvent prises en otages et n’osent pas embaucher parce qu’elles sont conscientes que c’est difficile par la suite. Le second point qui me parait crucial c’est cet enjeu d’internationalisation pour le pays au travers de ses sociétés capables d’exporter. En France quand on chasse c’est chacun pour soi, en Allemagne quand des sociétés se déplacent ils le font en meute. Il manque aujourd’hui cet effet d’internationalisation avec plusieurs dirigeants, plusieurs entreprises mêmes concurrentes qui ont ce souci de le faire ensemble. Il manque encore cette « french-connection » en quelque sorte.

Il y a toutefois des atouts certains en France, comment voyez-vous l’avenir ?

On a l’avantage d’évoluer dans un pays avec des gens très qualifiés, super diplômés dans un environnement avec des infrastructures géniales. On reste une grande puissance économique mondiale. La cote de confiance des dirigeants n’a jamais été aussi forte qu’aujourd’hui, le chômage s’est stabilisé à 8,5% et la tendance à la baisse devrait se poursuivre. C’est de très bon augure pour la suite. Et puis on a malgré tout une industrie qui reste forte avec une société de services de grande qualité. Tous ces atouts ne sont pas anodins et doivent nous servir de leviers.