HR Path
Tour Montparnasse, étage 41
33 avenue du Maine
75015 PARIS
FRANCE

+33 (0) 153 622 214

Search here:

Le rôle des RH dans la transformation digitale

Les nouveautés dans le monde professionnel sont nombreuses : transformation numérique, transition écologie et sociale, autant d’éléments qui contraignent les RH à s’adapter. Comment peuvent-ils accompagner leurs collaborateurs et quelles pratiques doivent-ils adopter pour devenir les garants de ces mutations du monde du travail ?

La transformation digitale est sans doute la révolution la plus grande dans les entreprises. Afin d’assurer cette transition sereinement, la fonction ressources humaines se doit d’activer plusieurs leviers.

 

Créer une forte dynamique digitale dans l’entreprise

Il s’agit de développer une culture propre à une organisation en y intégrant le numérique à tous les étages. Ainsi l’entreprise digitalisée ne se pose plus la question de savoir si le digital est nécessaire pour sa pérennité. Elle développe ses outils en commençant avec son matériel et ses moyens de communication interne.

Au-delà de l’adoption de ces outils, la digitalisation contraint les organisations à repenser ses habitudes. Cela implique naturellement une libération des modes de travail afin de pouvoir démuseler tous les talents dans l’entreprise.

Enfin, la maitrise du numérique ne s’invente pas et nécessite parfois de passer par la formation en interne. Aujourd’hui encore, beaucoup de personnes dans les entreprises ont une appréhension précaire du digital. C’est à la fonction RH de se positionner en tant que fer de lance du changement.

 

Développer une acculturation au numérique

C’est sans doute la phase qui prend le plus de temps car elle change les habitudes de tous les collaborateurs. Le rôle des RH est ici d’encourager et de guider l’appétence au digital par le biais de différentes pratiques. Par exemple, l’importance du marketing digital ou encore celui de l’UX design. C’est en donnant goût à ses nouvelles pratiques numériques que l’on y parvient à développer une forte connaissance. Les RH se doivent de démontrer l’intérêt de ses outils qui ne sont pas destinés à complexifier les tâches mais bien de les automatiser.

 

Prendre en compte l’environnement et les spécificités de l’entreprise

Il ne s’agit pas non plus d’user des premiers outils à disposition. Au contraire, c’est là toute la difficulté la mise en place de ces instruments doit être réfléchie. Les fonctionnalités de chacun d’eux doivent être en adéquation avec les obligations de l’entreprise et de chacun.

Le travail de la fonction RH est ici d’analyser ces besoins afin de retenir les logiciels susceptibles d’y répondre le mieux. Généralement, le choix se fait en fonction des besoins des utilisateurs, de la taille et des modes de travail de l’entreprise.

 

Anticiper pour prédire les futurs besoins

La transition numérique est en évolution constante, et les outils qui y émergent sont de plus en performants et complets. Ces dernières génèrent de nouvelles façons de travailler (méthodes agiles — Lean / Design Thinking / Design Sprint, etc). Les RH se doivent de regarder plus loin et anticiper les besoins des équipes en matière de digital.  En collaboration avec les autres départements, les ressources humaines doivent donc déceler les nouvelles compétences à développer pour améliorer le travail, la gestion des projets, l’organisation et par conséquent la compétitivité des entreprises.

La place des RH dans la transformation digitale des entreprises n’est plus à démontrer. C’est maintenant eux qui ont les cartes en mains.