Contact Us
+33 (0) 153 622 214

Search here:

Top 5 des évolutions liées à la fonction RH

Home > Actualités RH  > Top 5 des évolutions liées à la fonction RH

Quelles sont les évolutions majeures de la fonction RH dans les prochaines décennies ? Quelle sera l’issue des changements profonds de notre société ? La technologie étant le fer de lance de ce mouvement, comment l’apprivoiser pour en faire un allié ? En effet la bête semble difficile à dompter, surtout pour les entreprises.

  • Saurez-vous vous adapter ?
  • Serez-vous acteur ou observateur de cette révolution ?
  • Comment allez-vous négocier votre transition dans cette nouvelle ère digitale ?

Tant de questions qui demeurent en suspens et qui nécessitent des réponses de notre part. Voici quelques pistes de réflexion pour bien préparer le futur !

  • Un changement sociétal

Les évolutions actuelles changent le rapport des individus par rapport à l’entreprise. En ce qui concerne la hiérarchie par exemple, nous sommes passés du lien de subordination au lien social.

Les directeurs et les managers n’exercent plus une activité de contrôle mais cherchent à développer un sens de collaboration avec leur équipe.

Trois mots caractérisent cette évolution : l’autonomie, la confiance et la responsabilité. L’autonomie car les collaborateurs se forment eux-mêmes, ont la volonté de progresser et de s’accomplir ; cette motivation les pousse à s’investir dans leur travail. La confiance, pour garantir une bonne cohésion dans l’équipe afin d’en améliorer la collaboration. Et la responsabilité, chacun devenant un expert dans son périmètre.

Enfin on observe également une individualisation des échanges dans l’entreprise. Fini les notes de service, le tableau d’information dans la salle de pause ou les courriers tardifs dont la première mention à lire était « Chers Collaborateurs… ». Désormais les entreprises communiquent directement avec leurs employés.

 

  • Un changement générationnel

Nous pouvons observer un clivage saillant des Générations Y & Z avec les plus anciens. L’hyper connectivité a entraîné une modification des usages, de la perception et de l’approche des individus face à leur environnement. Etant tombé dans la marmite digitale dès leur enfance, les jeunes générations ont grandi dans une culture de l’instantanéité, du désir d’exister et du divertissement.

Là où les parents et les générations précédentes ne vivaient que pour leur travail, les plus jeunes eux, cherchent un sens à leur travail ! Ils ne vont pas juste se contenter de travailler, mais ils vont chercher leurs intérêts en travaillant. Là où les anciens cherchaient une situation, un cadre de vie, une sécurité, les digital natives cherchent à exister et à s’accomplir.

  • Un changement du rôle des entreprises dans la société

Pendant longtemps les entreprises ne travaillaient que pour faire du chiffre d’affaires et dégager des bénéfices, mais aujourd’hui leur rôle est en train d’évoluer !

Nous entendons parler de développement durable, de RSE, de consommation responsable, de sponsoring. Non seulement elles gagnent de l’argent mais elles s’inscrivent dans un schéma où la société et l’individu entrent en jeu. Si l’on extrapole cela, nous pouvons peut-être imaginer que l’entreprise de demain ne sera pas juste un « money maker » mais un acteur économique contribuant au développement social ? Quoiqu’il en soit en revisitant les motivations profondes qui les poussent à faire du business, il est très probable que les organisations ouvrent une voie royale à la fidélisation de leurs clients et de leurs employés.

  • Un changement de rôle de la fonction RH

Il faut reconsidérer la place des entreprises dans la société, définir de nouveaux objectifs et des projets auxquels les salariés pourront adhérer.

Quant aux Ressources Humaines, elles font parties des services de l’entreprise qui ont le plus muté en vingt ans.  Pendant longtemps elles étaient perçues comme une fonction plus au service de la Direction Générale que des salariés. La majeure partie de leur travail consistait à réaliser des tâches administratives et à faire appliquer la politique de l’entreprise, au dépend des activités liées au développement des compétences et au plan de carrière des collaborateurs.

Mais la tendance est en train de s’inverser ! Elles commencent à prendre en compte les attentes des collaborateurs et à améliorer la qualité de vie au travail (QVT). Ce que l’entreprise cherche, c’est d’avoir des collaborateurs engagés, forces de proposition et efficaces.

Le RH de demain ne sera plus « Business Partner » mais plutôt « People Partner » !

  • Un changement au niveau de la gestion des talents

Elle consiste à mettre en place tous les dispositifs pour attirer, faire rester et développer les « Talents » de l’entreprise, un savoir-faire essentiel pour la compétitivité et la croissance d’une société. Et si l’on se fie aux déclarations de Ghislaine AUXOUX (Présidente de Xerox France) lors d’une conférence « certaines organisations vont même jusqu’à évaluer l’équilibre entre les informations qu’elles fournissent à leurs collaborateurs et le retour qu’elles perçoivent de leur part, afin de vérifier si elles mettent vraiment tout en œuvre pour aider leurs employés à bien faire leur travail ».

Et la fonction RH a son rôle à jouer ! Si celle-ci centre ses activités sur le recrutement et le développement des talents, alors elle n’aura pas de mal à retrouver sa place dans les cœurs et dans les esprits. Elle accompagnera chaque employé dans son plan de carrière, jusqu’à ce que celui-ci atteigne ses objectifs.

C’est vrai, demain nous réserve encore bien des surprises mais en anticipant dès maintenant ces évolutions, les entreprises sauront faire la différence !