HR Path
Tour Montparnasse, étage 41
33 avenue du Maine
75015 PARIS
FRANCE

+33 (0) 153 622 214

Search here:

Une nouvelle forme de mécénat : La Paie Solidaire

Aujourd’hui, une forme de parrainage est devenue tendance : le mécénat collaboratif. Afin de mener des politiques de responsabilité sociale et environnementale (dites RSE – Responsabilité Sociétale des Entreprises), les entreprises n’hésitent plus à mettre la main à la poche. L’idée de ce dispositif est de proposer un soutien à la fois stratégique et ambitieux impliquant directement les collaborateurs.

La mutation du mécénat d’entreprise

C’est à partir de 2003 via la loi Aillagon que la sponsorisation d’entreprise s’est largement enrichie. Le baromètre Admical du mécénat d’entreprise réalisé en 2016 par le CSA montre clairement les faits : la moitié des entreprises de plus de 250 salariés sont désormais mécènes et les dons ont augmenté de 25%, soit 3,5 milliards d’euros en 2015.

On observe un enrichissement des méthodes de soutien et d’intervention aux associations. Bien que principalement financières, de nouvelles aides apparaissent sous des formes multiples. Dorénavant, les entreprises s’impliquent davantage. Le mécénat de compétences, le don en natures, les courses et congés solidaires incarnent ces nouveaux outils.

Le mécénat d’entreprise plus participatif se veut être un modèle porté, partagé et vécu par l’ensemble des collaborateurs. Prônant la solidarité, il constitue un formidable vecteur de motivation pour l’entreprise.

HR Path choisi un mécénat avec et pour ses collaborateurs : la Paie Solidaire.

La Paie solidaire est un engagement collaboratif entre les salariés et leur entreprise. Le principe est de reverser quelques centimes d’euros à l’une des associations présélectionnées par l’entreprise. Chacun donne sans contrainte et peut s’arrêter quand il le souhaite. 100% du don est reversé, aucune commission n’est prélevée. La mise en place d’une Paie Solidaire permet ainsi de créer et de consolider l’image d’une entreprise. Le sentiment d’appartenance au groupe est ainsi renforcé pour le collaborateur.

Les fondements de la Paie Solidaire sont la simplicité et l’accessibilité. Son rôle est d’engager l’ensemble des collaborateurs dans un processus à la fois constructif et participatif. L’entreprise devient ainsi un acteur solidaire, créant le lien entre les salariés et les associations.

La Paie Solidaire vient s’intégrer au fonctionnement des métiers support grâce notamment à une installation rapide et une assistance effectuée par des experts paie et post paie.

Cas pratique :  gain potentiel et efficacité du système

L’association perçoit 55,68 Eur par an

La Paie Solidaire rassemble et fédère les collaborateurs autour d’un même engagement. La solidarité devient un vecteur de fidélisation. Elle décloisonne et favorise les échanges redonnant de la valeur et du poids aux actions réalisées pour l’intérêt général. S’éloignant de quelconque projet économique de l’entreprise ou même d’enjeux de productivité, l’organisation collective de la Paie Solidaire est un accélérateur de mobilisation. Ainsi 78 % des salariés considèrent que la RSE est importante dans la vie de l’entreprise, et 85 % d’entre eux voudraient s’investir davantage dans ces démarches (Cf. Etude Viavoice 2015).

Les bénéfices pour les collaborateurs sont donc multiples, qu’en est-il pour l’entreprise ?

La Paie Solidaire donne la possibilité de développer une image de marque employeur forte auprès des collaborateurs mais aussi auprès des futurs talents. Une façon de développer leur motivation et renforcer leur sentiment d’appartenance. Elle créée une proximité avec la communauté associative en développant le réseau partenaire, et en valorisant la RSE. En termes de communication, les entreprises choisissant la Paie Solidaire peuvent valoriser leur démarche auprès de leurs clients, concurrents et fournisseurs, tout en générant de la préférence d’achat.

Le choix d’HR Path : Petit Cœur de Beurre

Cette association agit pour améliorer et soutenir le quotidien des personnes atteintes de cardiopathies congénitales (malformations du cœur à la naissance) et de leur famille. Elle soutient les structures hospitalières en achetant du matériel et en organisant des évènements en milieu médicalisé. Elle finance également la recherche, au travers de son partenariat privilégié avec l’ARCFA (Association de Recherche en Cardiologie du Fœtus à l’Adulte).

Grâce aux collaborateurs d’HR Path, « Petit Cœur de Beurre » a pu mettre en place en 2017, des ateliers de peintures mensuels ou encore des cahiers de vie favorisant ainsi le lien enfant/parent/médecin.

Indéniablement, la solidarité devient un signe d’attractivité des entreprises. Les différentes actions issues de la « Paie Solidaire » exposent la responsabilité sociétale des entreprises. Et c’est l’effet recherché, si l’entreprise évolue, les salariés également. Une aubaine pour les nouvelles générations en recherche de sens et de partage dans l’exercice de leur travail. L’entreprise devient un lieu d’épanouissement personnel à part entière.

Au-delà de la vision fabulée et décrite comme dépourvu d’intérêt ou simplement « bienveillante » de la RSE, la collaboration avec les salariés renforce la légitimité de l’entreprise dans ses actions de mécène. En engageant ses collaborateurs, l’entreprise met en cohérence son discours, ses actions et ses valeurs.