HR Path
Tour Montparnasse, étage 41
33 avenue du Maine
75015 PARIS
FRANCE

+33 (0) 153 622 214

Search here:

Réforme fiscale de 2018 : Ce qui change sur la fiche de paie dès janvier

C’était une promesse de campagne du candidat Macron, c’est désormais chose faite. La réforme fiscale engagée par le gouvernement entre en vigueur dès janvier 2018. Comme prévue, il s’agit d’une baisse des cotisations mais une hausse de la CSG. Qui sont les gagnants et les perdants ? Tour d’horizon sur ce qui va changer.

Quelques mois après son adoption, la réforme fiscale sur la baisse des cotisations en contrepartie d’une hausse de la CSG entre en vigueur dès janvier. Destinée à redonner du pouvoir d’achat aux français, tout le monde ne sort pour autant pas gagnant de ces ajustements.

Considérés comme aisés, les retraités sont les grands perdants de la réforme. Pour une retraite à partir de 1200€, c’est la double peine. Une hausse de 1,7 point de la CSG qui va amputer leur pension sans pour autant une exonération de la taxe d’habitation. Du coté des fonctionnaires et des indépendants, des mesures de compensation sont à prévoir. Ces catégories ne pourront pas profiter de la suppression des cotisations maladie et chômage. Ces réductions initialement prévues pour Janvier se feront finalement en deux temps, en janvier et en automne. La hausse de la CSG sera bien en janvier, la baisse des cotisations quant à elle, sera de 2.2 points en janvier et le reste à l’automne.

Les salariés sont les grands vainqueurs de la réforme et peuvent commencer à se frotter les mains en regardant leur fiche de paie. L’abandon des cotisations chômage et maladie devrait leur faire économiser 3,15 points de salaire brut. Un gain en partie amputé par la hausse de la CSG à hauteur de 98,25% du salaire. En moyenne, la hausse est de 1,48 point de salaire brut.

Le dernier facteur à prendre en compte sera celui des impôts. Les allègements de cotisations ont également la conséquence d’accroître le revenu imposable.                                   Petite compensation avec le surplus du CSG qui permettra d’amortir la hausse des impôts.

Ci-dessous un tableau récapitulatif des gains par salaire brut

 

Pour le gouvernement l’objectif de cette réforme vise à redonner du pouvoir d’achat aux actifs. Ce cadeau marque une volonté de rompre avec le ras le bol fiscal de ces dernières années. Coté chiffres, l’exécutif parle d’un montant de 7 milliards d’euros de pourvoir d’achat redonner aux actifs.